Les Nains


Les nains constituent l'une des plus antiques races qui soient. Les Montagnes du Bord du Monde, cette vaste chaîne escarpée qui marque les limites orientales du Vieux Monde, sont depuis l'aube des temps leur domaine : c'est là, parmi les pics colossaux et les précipices vertigineux, qu'ils bâtirent jadis d'immenses forteresses souterraines reliées entre elles par des milliers de kilomètres de galeries, mais l’empire de Karak Ankor n'est plus que ruines, dévastés par les Peaux Vertes ou laissé à l’abandon. Régulièrement on peut entendre ici ou là les nains parler avec nostalgie voir mélancolie, des splendeurs passées de leur société, grommelant que les actions des jours présents ne pourront jamais rivaliser avec les splendeurs des temps anciens.

Pour les nains dont la fierté est poussée à l’extrême, toute provocation, réelle ou imaginaire demande réparation, allant même jusqu’à engager les générations futures dans la réalisation de la vengeance. Les nains ont un solide sens de l'honneur, basé sur le principe de la parole donnée : si un nain fait une promesse il s'y tient, quoiqu'il lui en coûte, et le meilleur exemple en est le Livre des Rancunes, un ouvrage de plusieurs Tomes où chaque trahison subie par le peuple nain est soigneusement consignée jusqu’à ce que l’offense soit réparée.

Si les routes viennent à être coupées par la guerre ou que leur forteresse est assiégée, les nains se serrent la ceinture et se contentent d'un régime à base de pain de pierre, un aliment coriace obtenu en mélangeant des céréales sauvages à la de roche réduite en poudre, qui devient nettement plus comestible lorsqu'elle est arrosée de bonne bière naine ! De fait, celle-ci est si riche qu'il est possible de survivre plusieurs semaines en s'en nourrissant exclusivement. Toute forteresse dispose de vastes réserves de cette boisson et tire une grande fierté de son efficacité et de sa saveur.

Il existe toutefois quelque chose de bien plus important pour les nains que leur breuvage favori : l’Or. Un nain motivé par l'appât du gain est un allié de poids. L'endurance et la force légendaire de ce peuple de petites jambes se révèlent lorsqu'ils ont l'opportunité de gagner de l'or. Ce sont des artisans habiles, qui tentent de se surpasser en tout ce qu'ils entreprennent. Un nain ne saurait s'abaisser à créer un objet imparfait ou hâtivement conçu. Qu'il s'agisse de forger une hache ou un corselet, d'ériger des fortifications ou de mettre au point l'une des surprenantes machines de la Guilde des Ingénieurs, l'ingéniosité et l'adresse des nains restent sans égales. Il n'est pas d'autre race, pas même les hauts elfes qui comptent de fameux maîtres artisans, qui puisse se mesurer à l'adresse et à la dextérité des nains.

Depuis le jour où Sigmar a unifié les tribus des hommes pour défendre les nains lors de la bataille du Col du Feu Noir, le destin des hommes et des nains est lié, ces guerriers robustes ont promis de venir au secours des humains en période de crise en remerciement de leur aide à défendre leur patrie.
L'avenir de l'Empire étant en péril, ce jour semble désormais bien proche et la promesse doit être tenue...

Options de carrière



Les porte-serments


La nouvelle de la chute de Karak aux Huit Pics a sérieusement atteint la fierté des nains. Thorgrim le Rancunier, le Haut Roi des nains, ne devait donc pas seulement se préoccuper de la horde gigantesque qui s'apprêtait à marcher sur sa capitale, mais il devait également composer avec une crise importante au sein de ses troupes... Il savait pertinemment que pour repousser l'assaut ennemi, ses sujets devaient être motivés et en possession de tous leurs moyens pour répondre à la perte de la citadelle.

Le Haut Roi décida donc de prendre les devants et de faire une annonce. C'est ainsi qu'il déclara que les meilleurs maître-forgerons et les maîtres des runes les plus doués de toutes les Montagnes du Bord du Monde allaient être mis à contribution pour forger des armes rivalisant de puissance avec celles créées par les ancêtres. Le Haut Roi les nomma "Armes du Destin", puisqu'elles devaient décider du destin des nains, et indirectement, de celui des peaux-vertes.

Pour s'assurer de la qualité de ces armes formidables, les meilleurs matériaux allaient être utilisés, et pour récupérer les précieuses ressources, les nains devraient voyager à travers les contrées les plus dangereuses du Vieux Monde. Pour cette mission, nécessitant les plus expérimentés et les plus courageux des nains, le Haut Roi créa un régiment spécial, et les nains qui composaient ce régiment furent nommés "porte-serments".

Leur tâche était d'une importance capitale, et chaque nain désirant rejoindre les rangs des porte-serments devait jurer fidélité au Haut roi en personne. Lorsque le nouveau régiment fut complet, le Haut Roi ordonna aux porte-serments de commencer leur mission et de récupérer les matériaux dont les maître-forgerons avaient besoin.

Pour les récompenser de leur courage et de leur dévouement, le Haut Roi leur promit qu'une fois les Armes du Destin créées, ce seraient eux qui les porteraient sur le champ de bataille, à la tête de l'armée naine.

Cet article a été vu 4449 fois

© 2008 Games Workshop Limited. Tous droits réservés. Games Workshop, Warhammer, Warhammer Online, Age of Reckoning
et tous les noms, marques, races, insignes de races, personnages,
véhicules, lieux, unités, illustrations et images associés à Warhammer sont ®, . et/ou © Games Workshop Ltd 2000-2008.
Utilisés sous licence par Mythic Entertainment, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2008-2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Ztitus - Lord Coxie, Template: Cypher, Code: JB