Historique Warhammer



L’univers de Warhammer a vu le jour en Angleterre au début des années 1980. Avec l'arrivée des premiers exemplaires du jeu de rôles Dungeons & Dragons en Europe, en 1974, Ian Livingstone, Steve Jackson et John Peake décidèrent de mettre à profit leur intérêt commun de joueurs pour fonder leur entreprise qu'ils appelèrent Games Workshop. Ils publièrent leur fanzine, Owl & Weasel qui deviendra en 1977, un magazine spécialisé dans les jeux de Rôles, White Dwarf.

C'est également à cette époque, qu'ils s'associèrent à Bryan Ansell pour créer une société spécialisée dans les figurines fantastiques, Citadel Miniatures, à Nottingham. La société produit des figurines 25mm qui sont utilisées pour représenter les personnages et les monstres dans les parties de jeux de rôles. En 1980, Steve Jackson et Ian Livingstone se lancèrent dans une série de livres-jeux traduits en français sous le nom des livres dont vous êtes le héros.

Si Dungeons & Dragons était à la base issu d’une règle de combat fantastique (Chainmail), le jeu de guerre fantastique était moins pratiqué avec l'apparition des jeux de rôles. Pourtant chez Citadel Miniatures, les ventes de figurines continuaient à plein régime. Bryan Ansell demanda donc à deux de ses employés Rick Priestley et Richard Halliwell de travailler sur une règle permettant d'utiliser toutes les figurines que possédaient les joueurs.


La couverture de la boite de la première édition


C'est finalement en 1983, que plusieurs livrets réunis dans une boite donnèrent naissance à la première édition de Warhammer, une règle de combat fantastique, écrite par Rick Priestley, Richard Halliwell et Bryan Ansell. Devant le succès de cette règle, une deuxième version plus aboutie sortait l'année suivante.


Couverture du livret de la troisième édition.


En 1985 et 1986 furent publiées des campagnes pour Warhammer qui intégraient un scénario avec des bâtiments à monter, des pions et des offres pour des figurines (Bloodbath at Orcs' Drift, Terror of the Lichemaster, Tragedy of McDeath et Blood on the Streets).

En 1987 une troisième édition fût publiée qui jetait les bases des versions actuelles. Les unités adoptaient des formations et des mouvements plus élaborés, les machines de guerre apparaissent mais au prix d'une complexité accrue.


Le livret de la campagne Terror of the Lichemaster


A la fin des années 80, White Dwarf devint le magazine dédié des jeux Games Workshop et Citadel Miniatures se concentra sur la production de figurines pour les jeux Games Workshop. Il faudra attendre le début des années 90 pour voir la quatrième édition sortir dans une version française (ainsi que le White Dwarf français). Pour la première fois, les règles sont vendues dans une grosse boite remplie de figurines qui permettent de jouer rapidement.


La couverture du premier numéro du White Dwarf en français.


La dernière édition, la septième, date de 2006 après deux autres éditions en 1996 et 2000. Games Workshop au travers de White Dwarf fait évoluer le monde et périodiquement, il organise des évènements majeurs dont les résultats ont une influence sur l'évolution du vieux monde.

Parallèlement au jeu de figurines, Games Workshop a sorti une version jeu de rôles de Warhammer, le Warhammer, Fantasy Role Playing Game qui fut traduit en français par Jeux Descartes en 1986. Cette version française eut un vrai succès en France car l'univers sombre de Warhammer proposait une alternative aux joueurs.


Le livre de règle de la première édition française.


Mais c'est la campagne de L'Ennemi Intérieur qui fit la renommée et le succès du jeu. Composée de plusieurs suppléments ( La Campagne Impériale, Mort sur le Reik, le Pouvoir derrière le Trône, Il y a Quelque Chose de Pourri à Kislev, et l'Empire en Flamme), elle permettra aux joueurs de parcourir l’Empire en proie à de terribles complots. Le magazine français, Casus Belli, lui décerna le prix de la meilleure campagne officielle de jeu de rôles de tous les temps, en 1997 ex æquo avec Les Masques de Nyarlathotep (une campagne pour l’Appel de Cthulhu).


Le livret de la campagne Le Seigneur des Liches, adaptation de la campagne de Warhammer au jeu de rôles.


Quand Games Workshop se recentra sur les jeux de figurines, il abandonna la licence qui fût confiée en 1989, à Flame Publications, une filiale de Games Workshop spécialisée dans le jeu de rôle. Celle-ci sortit quelques suppléments mais en 1995, c’est Hogshead Publications qui reprit les droits. La société publia notamment les Royaumes de la Sorcellerie qui mettaient à jour le système de magie en le rendant plus cohérent avec celui du jeu de figurines. En 2002, Games Workshop a repris les droits et Black Industries (une filiale) a publié une seconde édition du jeu de rôle.


Le livre de règle de la seconde édition française.


Malheureusement le background de la première édition, principalement articulé autour des évènements de la campagne de l'ennemi intérieur, ne suivant pas le contexte du jeu de figurines a été abandonné à la grande tristesse des amateurs de la première heure.

Après une dizaine de suppléments (traduits en français), Black Industries a décidé début 2008 de se concentrer sur les romans. C’est Fantasy Flight Games, l'éditeur de jeux de plateaux qui a repris la licence.

Hormis le jeu de figurines, le jeu de rôles et Warhammer : Age of Reckoning, il existe bien d'autres jeux ayant pour base le vieux monde.

  • Bloodbowl est un jeu de plateau avec figurines dont la première édition date de 1986. Le jeu est une version médiévale fantastique du football américain pratiquée par les différentes races.
  • HeroQuest, Advanced HeroQuest sont des jeux de plateaux avec des figurines 28mm de type Warhammer qui furent publiés en collaboration avec Milton Bradley en 1989 et 1992.
  • Mighty Empires, publié en 1990, est un jeu de plateau qui permet de reconstituer des portions du vieux monde et de faire s'y affronter des armées pour dominer des territoires. Une nouvelle version a été éditée en 2007.
  • Man O' War, publié en 1993, est un jeu de batailles navales avec figurines opposant les forces des différentes races du vieux monde.
  • Talisman, la troisième édition de ce jeu de plateau qui fût publiée en 1994, utilisait plusieurs figurines plastiques Warhammer.
  • Warhammer Quest, publié en 1995 par Games Workshop seul est la suite de la série HeroQuest.
  • Warhammer: Shadow of the Horned Rat est un jeu PC sorti en 1995 par Mindscape. C’est une adaptation du jeu de figurines permettant au jouer de contrôler en temps réel ses unités.
  • Warhammer: Dark Omen est la suite du jeu précedent. Ce jeu a été publié en 1998 sur PC. Il détaillait le terrain avec un affichage 3D isométrique sur lequel des centaines de sprites 2D représentant les combattants s’animaient. Une version multijoueurs permettait de s’affronter chacun à la tête de son armée.
  • Mordheim, publié en 1999, est une règle d’escarmouches pour figurines 28mm ayant pour théâtre, la ville de l'Empire éponyme. En 1999 selon le calendrier impérial, soit plus de 500 ans par rapport à l’époque actuelle, une comète à deux queues s'est abattue sur la ville, ne laissant qu'un champ de ruines. Des groupes d'aventuriers se battent dans les décombres à la recherche de trésors divers et variés. Finalement après la grande guerre contre le Chaos, Magnus le Pieux a rasé les dernières ruines et a ordonné que le nom de Mordheim soit effacé de tous les documents historiques.
  • Warmaster, publié en 2000, est une règle de jeu avec figurines pour figurines 10mm mettant aux prises des grosses armées du vieux monde.

Cet article a été vu 6899 fois

© 2008 Games Workshop Limited. Tous droits réservés. Games Workshop, Warhammer, Warhammer Online, Age of Reckoning
et tous les noms, marques, races, insignes de races, personnages,
véhicules, lieux, unités, illustrations et images associés à Warhammer sont ®, . et/ou © Games Workshop Ltd 2000-2008.
Utilisés sous licence par Mythic Entertainment, Inc. Tous droits réservés.
Copyright © 2008-2009 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Ztitus - Lord Coxie, Template: Cypher, Code: JB